jeudi 23 janvier 2020

mercredi 22 janvier 2020 : Le Méale par les Gaillards. 1100m de dénivelé

11 participants : Joëlle, Serge, Nathalie, Elodie, Thibault, Ange, Daniel, Lisa, Manu, Alain, Patricia.

Nous étions douze partants ce matin à 8h malgré le ciel maussade et le vent, mais Anita a dû renoncer, à regret, de nous nous accompagner car elle avait oublié ses chaussures... Seul celui à qui un tel oubli n'est jamais arrivé a le droit de s'étonner, nous avons tous connu cela.

Nous trouvons Joëlle et Serge aux Gaillards où nous avons la très agréable surprise de ne pas retrouver le vent ! Et pour que le bonheur soit encore plus grand, le ciel se colore en bleu...en gardant un voile par endroits quand même.
La couche de neige n'est pas très épaisse à cette altitude (1350m) mais elle est belle et légère, annonciatrice d'une descente au top.


Nous suivons malencontreusement une trace qui nous emmène beaucoup trop sur la face nord, dans des pentes fortes mais surtout impraticables !
Il faut enchaîner de nombreuses conversions très techniques sur un terrain caillouteux, "brancheux", "racineux", manquant de neige, et se contorsionner entre les arbres et les arbustes, le tout sur une pente forte : de quoi en faire stresser certains(es).
Afin de positiver, on peut se dire que cet épisode ajoute à l'expérience du randonneur à ski  qui doit savoir passer partout...


Enfin la trace redevient "normale". Nous avons retrouvé la piste, la couche de neige est bien plus épaisse, les arbres espacés comme il faut...bref tout va très bien.
La cabane du Méale est vite atteinte, nous y faisons une courte pause avant de repartir sur la crête où le soleil et une très belle vue nous attendent.
La température s'adoucit, Patricia change de gants et elles les perd...Snif !



Au sommet, nous sommes étonnés de ne pas être davantage agressés par le vent et le froid. Nous sommes bien pour dépeauter mais quand même pas assez pour pique-niquer !


Une fabuleuse descente commence alors, dans une neige idéale, une de celles dont on rêvait depuis plus d'un mois. Superbe poudreuse légère qui rend faciles tous les virages dans la forêt. Certes il y a quelques traces mais aussi suffisamment d'espace pour faire les nôtres. Que du BONHEUR !


Il fait très bon, nous sommes tout à fait seuls. Un endroit moins pentu est choisi pour y faire une pause car les estomacs se manifestent. Belle occasion aussi de reposer les jambes qui travaillent dur depuis ce matin !
Joëlle nous a préparé de délicieuses gaufres que nous savourons. Il  y a aussi du chocolat et la vulnéraire de Manu.


Il reste encore 700m à descendre dont 350 dans une neige parfaite. 
L'expérience des randonneurs d'hier nous incite à prendre la piste dès que la couche devient insuffisante. C'est donc en mode "ski sur piste verte" pas-si-désagréable-que-cela que nous arrivons aux voitures.


Il n'y a plus qu'à aller "au Coin" chez Joëlle et Serge qui nous invitent à terminer les savoureuses gaufres en les accompagnant de bonnes bières, le tout dans une ambiance autant chaleureuse que sympathique.


Quelle belle journée !

Aucun commentaire: