vendredi 29 janvier 2021

Jeudi 28 janvier 2021 : Formation risque avalanche, comportements et outils proposée par Philippe

Nous étions plus de 20 hier soir à cogiter sur les comportements et les outils pour préparer les sorties neige et pour progresser.
Nous avons parlé de 3x3, de facteurs humains, des pièges de l'inconscient, des méthodes de réduction (et de leurs limites), de vigilance encadrée, de carto des vigilances et autres trucs.
Pas facile de brosser le tableau de tout ça en 2 heures. Il faisait soif à 22h30.
Merci à tous pour votre attention et votre participation.
Le support/mémento est là : bit.ly/3cnka3Q
A bientôt pour quelques sorties pédagogiques en mode "carto des vigilances".

 



jeudi 28 janvier 2021

Mercredi 27 janvier 2021 : Le Méale par les Gaillards. Randonnée à ski proposée par Max.

 Ce jour, Hélène, Ange et Greg accompagnent Max pour faire un Méale au départ des Gaillards.

Pascal l'ayant fait il y a peu m'avait dit que c'était une bonne pioche. Nos amis Claude et Bruno nous rejoignent pendant que nous sommes en train de nous équiper.
Nous décidons de faire la rando ensemble.
Plus on est de fous, plus on rit !

Nous entamons l'ascension à un bon rythme. La neige est restée bien froide et POUDREUSE : profitons-en, ça ne va pas durer.
Tout le monde semble en forme et ça papote dur.
Malgré une trace bien verticale, nous nous retrouvons assez rapidement à la cabane du Méale.
 

Nous rejoignons la croupe et le soleil.
Celui-ci est déjà très agréable et on sent que les températures sont en hausse.
Nous accédons au sommet et choisissons de nous y restaurer (enfin plus de vent et de la chaleur ! ).

Ange sort le PASTAGA, nous trinquons à cette belle journée.
Après les agapes nous entamons la descente.
Beaucoup de monde nous rejoint, dont quelques connaissances du CAF d'Embrun mais aussi nos cousins de Guillestre.
 

On discute 5 minutes mais, POUDREUSE quand tu nous tiens !...
La descente nous offre une neige de cinéma, chacun s'en donne à cœur joie. De temps à autre un compagnon fait un trou dans le manteau blanc : il y en a tellement que personne ne se fait mal.
On rejoint enfin la voiture avec la banane.
Encore une belle rando de faite.
Tout le monde est satisfait de cette superbe matinée.
Vivement la prochaine ! 
Max

 

mercredi 27 janvier 2021

Mercredi 27 janvier 2021 : La Tête de Fouran. 1050m de dénivelé

Participants : Françoise, Nathalie, Anita, Alain2, Sandrine, Pascal, Isabelle, Mylène, Pascale, Bernard, Dieter, Alain1, Patricia

Encadrants : Alain1, Isabelle, Alain2, Dieter, Patricia

Beau ciel au départ ce matin à 8h30 –plus beau qu'annoncé– pour aller faire la Tête de Fouran,  cette classique sans risques que nous apprécions tant.

Aucun problème de parking, il y a beaucoup moins de monde que les jours précédents. La température est si douce que les doudounes sont remisées dans les sacs dès le départ.

Chacun monte à son allure, les jeunes devant avec les rapides : les groupes se font naturellement.

Dans la forêt de mélèzes il reste encore de la neige sur les arbres : avec le bleu du ciel cela donne de beaux paysages à admirer.

Nous suivons la trace déjà faite, la grande épaisseur de neige nous dissuadant d'en faire une autre qui nous aurait économisé les mollets : celui qui l'a faite était manifestement en grande forme vu sa raideur ! 

Sympathique rencontre avec Manu et Nico en train de descendre : ils ne sont pas allés au sommet, trouvant que la neige sommitale transformée par le vent n'en valait pas la peine.

Anita doit gérer des crampes d'estomac et son genou récemment opéré : nous n'irons pas toutes au sommet car les autres groupes sont déjà en train de descendre. La fraîcheur ventée du sommet n'engageant pas à y demeurer longtemps ils viennent à notre rencontre.

Des groupes de cinq ou six s'organisent autour des différents encadrants afin de faciliter la descente dans la forêt et dans une neige que tous apprécient malgré sa belle épaisseur : les skis tournent sans problème...si ce n'est quelquefois un bottage dû au réchauffement de la neige qui colle sur les skis. Il reste encore un peu de place pour faire sa trace malgré les multiples passages.

C'est à Mikéou que nous nous retrouvons tous pour le pique-nique, confortablement installés devant les maisons. Joyeux moment de partage et de convivialité avec vin chaud, pour commencer, gâteaux maison et chocolats et génépi pour terminer.

Il ne reste plus qu'à terminer la descente très facile qui nous ramène aux voitures où nous trouvons encore plein de choses à échanger. L'ambiance printanière donne envie d'en profiter avant le mauvais temps annoncé pour les prochains jours...

A dimanche pour la prochaine rando !

Patricia


 


mardi 26 janvier 2021

Mardi 26 janvier 2021 : La Platte (2391m). Randonnée à ski et à raquettes proposée par Michel R. 1050m de dénivelée environ

Participants : Claudine, Hélène, Isabelle, Patricia, Sandrine, Alain3, Dieter, Jean-Marc, Pierre, Michel

Encadrants : Isabelle, Patricia, Alain3, Dieter, Michel

Après les dernières chutes de neige, la Platte devait réunir tous les avantages du plaisir et de la sécurité.

Les places de stationnement étant rares au Villard, nous revenons quelques centaines de mètres plus bas, là où le chasse-neige a ménagé un parking à l’intention des visiteurs. Nous ne serons d’ailleurs pas les seuls à en profiter, à croire que tout le ban et l’arrière-ban des randonneurs hivernaux se sont donné rendez-vous.

Le ciel est sans nuages, l’air n’est agité d’aucun souffle, si bien que des – 14° C relevés à notre départ, nous passons très vite en températures positives ; les doudounes disparaissent dans les sacs sous l’effet conjugué du soleil et de nos efforts.

Grosso modo, nous suivons la piste forestière qui s’élève au-dessus du village, dont nous coupons quelques lacets avant d’arriver au hameau de Moussière. Nous observons une pause devant l’extraordinaire panorama que permet ce balcon disposé au-dessus de la vallée de la Durance.

Nous repartons en hors-« piste », à travers une forêt très aérée de mélèzes, dans de la neige qui n’est dégradée ni par le vent ni par l’alternance dégel-regel.

Vers 2250 m, à l’épaule qui marque le passage de l’itinéraire en crête, deux de nos raquettistes s’arrêtent que nous retrouverons à notre retour du sommet. Celui-ci demande quelques dizaines de minutes d’efforts supplémentaires, la pente est un peu plus raide et surtout la neige a été durcie par le vent.

Nous nous trouvons à 2391 m, sur une éminence anonyme qui domine le col de Moussière. Prise de photos et contemplation pourraient s’y éterniser, car le vent est toujours aux abonnés absents. Le massif des Écrins n’est qu’un des centres d’intérêt du paysage qui se déploie à 360°.

Nous redescendons pique-niquer avec nos amis. La question de l’itinéraire de descente sera vite résolue : nous suivrons nos traces, car la neige rencontrée à la montée avait l’air d’excellente qualité. Bonne pioche ! La poudreuse vierge préservée comble nos espérances.

Plus bas, la couche est plus mince. Aussi décidons-nous, pour éviter la casse de rester pour l’essentiel sur la piste, propice aux enchaînements de virages « tortillés du c... » ou plus élégamment « ondulés ».

Il n’est pas encore 15 heures lorsque tout le monde rejoint les voitures.

Skieurs et raquettistes semblaient pareillement ravis de leur journée. Voilà une formule promise à un bel avenir !

Michel


 


lundi 25 janvier 2021

Dimanche 24 janvier 2021 : Tête de Fouran. Randonnée à ski proposée par Max

 Ce matin sept hurluberlus, assoiffés de poudre accompagnent Max l'hurluberlu en chef.

Il y a Hélène, jamais rassasiée.
Ange, il n'en porte que le nom😉.
Greg, le coureur de montagne.
Vincent, le mangeur de neige (le split, quel plaisir!😁)
Jean-Jacques, le co-encadrant modèle.
Jean-Louis, la force tranquille, notre métronome.
Et, enfin, Frédérique, la provençale qui ne peut se satisfaire d'une seule montée.


Nous voilà donc ce matin au départ pour la tête de Fouran avec une route peu praticable. Heureusement que nos conducteurs ont amenés leurs tracteurs pour nous sortir des embûches.

Arrivés après moultes péripéties au parking de Mikéou, nous nous rendons compte que beaucoup ont eu la même idée que nous...

Heureusement, nous trouvons immédiatement une place pour nous garer.
Assez rapidement nous nous équipons et entamons notre ascension : beaucoup vont nous doubler.

NOUS, NOUS AVONS LE TEMPS, IL FAIT BEAU.

La neige est poudreuse à souhait, la trace est faite, il ne nous reste plus qu'à nous laisser mener sur ces lacets tracés par nos prédécesseurs.


Le vent se fait sentir et arrivés sous le sommet à l'abri des mélèzes, nous échangeons et peu sont décidés à sortir au sommet pour ainsi offrir à Eole nos pauvres carcasses bien réfrigérées.


Nous décidons donc d'attaquer la descente. Les pentes sont gravées de neige. Un vrai régal !


Arrivés à 1800 m nous rejoignons une piste et nous installons pour casser une croûte bien méritée.

Le repas restera léger, certains ayant l'idée de se faire un A/R en plus.
Deux équipiers décident de rejoindre Mikéou pendant que les six autres remettent les peaux et repartent à l'assaut de Fouran.


La reprise est difficile mais, POUDREUSE quand tu nous tiens...!
Enfin la deuxième ascension est terminée, nous profitons du silence (le vent s'est calmé) pour profiter du panorama.
Nous nous jetons pour la seconde fois dans les pentes de Fouran et nous nous en mettons 
jusque-là !
En cette fin d'après midi, le soleil pointe son nez à travers les mélèzes.
P....que c'est beau ! Profitons-en !
Nous rejoignons nos deux acolytes qui se sont fait griller au soleil de Mikéou et arrivons aux voitures.

D'un commun accord, nous décidons de nous entraîner avec nos DVA : le soleil est là et voulons encore profiter du site.
Après quelques recherches et tests, nous voyons le soleil passer derrière la crête et décidons qu'il est temps de rentrer.
Encore une superbe journée dans nos montagnes.
Merci à tous.
Vivement la prochaine rando !
Max




dimanche 24 janvier 2021

Dimanche 24 janvier 2021 : La Ratelle au départ de Crévoux station

groupe 1 : Alain2, Alain3, Sophie, Olivier, Pascal, Françoise, Isabelle

groupe 2 : Florence, Philippe, Nathalie, Michel H., Patrice

groupe 3 : Michel R., Isabelle, Joëlle, Serge, Guillaume, Bernard, 

groupe 4 : Jonas, Alexandra, Myriam, Mathieu, Alex, Thibaut, Alain1

groupe 5 : Vincent B., Mylène, Michèle, Anita, Patricia, avec Pierre et Michel en raquettes

groupe raquettistes : Jean-Marc, Claudine, Martine, Christine, Micheline

Encadrants : Isabelle, Michel R., Philippe, Alain1, Alain2, Alain3, Patricia, Jean-Marc

 Quelle joyeuse équipée ce matin ! Grand beau soleil et belle froidure pour le nouvel objectif du jour, l'original (la Platte) ayant été abandonné par crainte d'avoir du mal à y aller et surtout à s'y garer...

 

L'organisation se fait facilement : les groupes 1 et 2 partent en tête et seront un peu "échangistes". Leur belle allure leur permet d'arriver avec peu d'écart sur la crête de la Ratelle (2568m).


A la descente, Ils s'éclatent dans une neige parfois soufflée et souvent très profonde jusqu'au bas du téléski du Pré de l'Etoile où ils font une pause pique-nique avant de poursuivre leur descente dans une neige de cinéma jusqu'au refuge de Cibières. Repeautage pour certains (Alain2, Alain3, Pascal, Olivier, Sophie, Florence, Philippe, Isabelle). Alain2 s'arrête en cours de montée pour ne pas faire attendre Anita : quelle galanterie !!!. Les autres poursuivent jusqu'au pied du téléski du pré de l'Etoile pour une deuxième descente bien méritée. 1300m de dénivelé environ au compteur...

Michel R. emmène son groupe sur les traces des premiers avec un rythme moins frénétique, néanmoins efficace pour aller jusqu'à la crête (où ils sont accueillis par un petit vent pas forcément agréable) avant de descendre et rejoindre les groupes 4 et 5 partis avec une allure bien plus calme autorisant la contemplation : la montagne est splendide avec la neige fraîchement tombée décorant joliment les mélèzes, et le soleil rasant qui illumine le tout avec art. Michel et Pierre en raquettes sont allés aussi vite que les skieurs !

 Le groupe des raquettistes monte jusqu'au-dessus de la cabane de la Ratelle (2336m), ce qui fait haut pour notre Micheline revenue de Guyane !

Tout ce petit monde entame la descente -chaque groupe choisissant son itinéraire-, sur la poudreuse tassée qui est heureusement vite remplacée par une bien belle neige agréable à skier malgré son épaisseur. Après quelques chutes et plongeons dans la poudre, nous nous retrouvons au pied du téléski pour une sympathique pause pique-nique après avoir salué les raquettistes et les copains des groupes 1 et 2 prêts pour leur descente. La température bien fraîche (-8°C) n'invite pas à flâner.

Après le partage des pâtisseries chocolats et génépis, nous repartons avec plaisir. Michel R. tente de transmettre sa technique de ski -aussi élégante qu'efficace (et même quelquefois agaçante tant ça a l'air facile !😅)- à Isabelle, élève très attentive...


Michèle poursuit ses progrès à ski et se débrouille de mieux en mieux... Le ciel est encore très bleu lorsque nous arrivons aux voitures où nos amis finissent aussi par nous rejoindre, ravis de leur journée comme nous tous...


Merci à tous les participants pour ces bons moments partagés !

Patricia


 


What do you want to do ?
New mail