jeudi 10 septembre 2020

Dimanche 6 septembre 2020 : Rando "cool" aux Parias. 1150m de dénivelé


Participants : Amélie, Ange, Claire, Claudine, Françoise, Guillaume, Hélène, Jeanine, Jean-Marc, Jenny, Max, Michèle, Patricia, Patrick, Régine (CAF de Lyon), Sabine, et nos invités lambescains Alain et Isabelle

Nous sommes nombreux pour ce beau dimanche de fin d’été, mais le départ des Gourniers (1470m) est plutôt frais et nous démarrons rapidement pour trouver le soleil, aux Ollieux. Objectif : les Parias (2512m), point culminant de la chaîne de crêtes qui sépare la vallée de la Rouanne de celle de la Durance.


Nous empruntons d’abord le sentier du col de la Coupa, très bien retracé dans la forêt et l’alpage, dépassons les bergeries, et quittons le sentier pour nous diriger vers le large col qui sépare l’arête de la Pousterle de celle des Parias. Le terrain devient de plus en plus raide et caillouteux, mais cela reste supportable : c’est une rando « cool » ! Au col, la vue est très étendue : du Ventoux aux Ecrins, de la Diablée au Chambeyron… Sur la crête, le cheminement vers le sommet est ludique et  très esthétique, et toujours facile grâce à des sentes et de grosses marches de rocher.


 

Nous pique-niquons dans une petite dépression du sommet, au soleil encore chaud, tempéré d’une brise très « cool »… Coolitude oblige, certains se permettent même une sieste, sous les yeux de la Cheffe, amadouée par les multiples tablettes de chocolat et le gâteau pêche-poire déposés à ses pieds…


C’est décidé, nous ne monterons pas à la Pousterle, terrain pas assez « cool » ; en revanche, nous traverserons vers le Pénas : ceux qui n’ont pas tout à fait leur compte gambadent par les crêtes, les autres passent sagement en balcon, à flanc de pente.

Puis c’est la descente, de coolitude maximale, en pente douce dans l’herbe des larges pâturages de la Gardette : terrain maintes fois parcouru à skis, ces skis qui commencent à en titiller certains…

De retour aux Gourniers, nous sommes fort bien accueillis au bar-restaurant du Mélézin, où nous terminons la journée autour de mousses et autres boissons fraîches avant de nous séparer.

 


 

               

 

Aucun commentaire: