jeudi 30 mai 2024

Mercredi 29 mai 2024 - Le col de la Rousse (2147 m). Randonnée proposée par Alain et Patricia. 1100m de dénivelé et 15 km

 Participants : Brigitte E, Didier N, Patrick L, Alain C, Patricia.

Petit groupe bien sympa pour cette reprise de la randonnée : une voiture suffit pour nous conduire au départ à Champ Contier. Le bleu du ciel est atténué par un léger voile et la température agréable du départ se réchauffe pendant que nous montons sur le sentier quelque peu escarpé menant aux ruines. La première pause à l'ombre des arbres est la bienvenue !




La deuxième pause donne l'occasion d'admirer le bon état de conservation de la bergerie. 

Les dernières pluie ont bien arrosé la végétation et c'est un festival de fleurs : coucous, gentianes, anémones... Que c'est beau ! Les nuages s'amoncellent quand nous arrivons dans le ravin de la Blache et la température baisse sensiblement.


Il est midi lorsque nous arrivons au col de Bragousse. Un petit vent rafraichit considérablement la température. Tout près et sur la crête, Alain nous trouve un petit coin herbeux un peu abrité et relativement confortable pour le pique-nique. Il faut croire que le moment a été agréable puisque nous y restons pendant une heure : nous avons tant de choses à nous dire !

A 13h départ pour le col de la Rousse avec polaires et gants : il fait froid !!! 



Pendant la descente vers la cabane de l'Aiguille une marmotte nous observe attentivement, pas effarouchée du tout !

Au lieu de poursuivre sur le sentier de montée, nous allons vers le Gros Ferrant, ce qui permet de faire une jolie boucle. Il fait bon et la balade est bien agréable  au milieu des fleurs... Même si cette "descente" est agrémentée de quelques remontées.

Après une vraie descente en terrain bien érodé, nous retrouvons le sentier de  montée et la boucle est bouclée.




Il ne reste plus qu'à rejoindre Champ Contier où Patrick nous offre de bonnes bière : de quoi  passer encore un moment bien sympathique après cette belle rando. Merci !

Patricia




 

lundi 27 mai 2024

Dimanche 26 mai 2024 : des Escoyères à Villargaudin en boucle. Randonnée proposée par Anita.


Participants : Annie, Philippe, Micheline, Ghislaine, Sylvain, Brigitte, Rosine, Alain A, Isabelle, Anita.


Il fait beau lorsque nous nous garons en face du pont de Bramousse. Alain (le belge) descend son vélo du porte-vélo pour "faire" l'Isoard. Il ne viendra pas avec nous à cause d'un genou défectueux.

La montée au hameau des Escoyères réchauffe bien pour cette fin du mois de mai qui a du mal à chauffer les cœurs et les maisons.





Nous poursuivons la montée jusqu'au parking du Queyron qui est juste déneigé. Il vaut mieux ne pas aller vers le col de Furfande qui croule sous la neige tardive en cette saison. 




Nous prenons le sentier en balcon menant vers Villardaudin qui traverse un beau mélèzin où les aiguilles d'un vert tendre sortent seulement, malheureusement ravagé par l'hiver. C'est un vrai parcours du combattant !

Avant le hameau, un joli pré nous tend les bras et nous pique-niquons en évitant de nous faire dévorer par les fourmis des bois très présentes.



Nous traversons Villargaudin du haut en bas pour trouver le sentier en balcon (parfois très vallonné) qui nous ramène au hameau des Escoyères. 


La boucle est bouclée, il ne nous reste plus qu'à descendre le sentier escarpé qui nous ramène aux voitures.

Nous serons reçus royalement à Saint Marcellin, sur la terrasse de la maison très nouvellement construite par Annie et Philippe.

Merci à eux et à Anita pour cette jolie sortie dans le Queyras pleine de très beaux points de vue.

Isabelle

 

Vendredi 17 mai 2024 : Crots-Boscodon en boucle . Rando pédestre proposée par Anita.

 Participants: Didier P, Hélène N, Christian M, Micheline, Annie, Philippe, Anita.



Enfin une belle journée parmi les jours pluvieux ! La neige en montagne ne nous permet pas d'aller trop haut, donc on découvre le printemps ici.

Départ à Crots où nous trouvons vite les petits sentiers dans la forêt qui nous mènent au GR pour arriver à l'abbaye de Boscodon.


Il est trop tôt pour piqueniquer, donc nous continuons en direction du refuge de la Draye.

Nous admirons le torrent de Boscodon qui est très sauvage et boueux après les pluies.

Nous trouvons un endroit au soleil pour piqueniquer à côté du mélèze, agé de 600 ans, au parking de la Draye. De là, nous continuons jusqu'au belvédère de Plat Aiguille.



Nous avons des belles vues sur les montagnes enneigées et les fleurs en bas.

De là, nous commençons la descente sur le petit sentier bien boueux et glissant !

Après le Poët, le sentier se perd un peu et nous devons chercher, mais trouvons vite le chemin qui nous mène au château de Picomtal, où nous nous sommes garés. 22 km et 1000 m de dénivelé, une belle sortie de printemps.

Anita

 

vendredi 24 mai 2024

Du mercredi 8 au dimanche 12 mai 2024 : Séjour multi-activités à Caroux proposé par Anita et Alain.


Participants: Philippe, Florence, Nathalie, Michel, Alain, Anita, Guillaume, Michèle, Joëlle, Géraldine, Olivier, Christine, Hélène N.


Bonne idée des Ponchons et Cabanals qui connaissaient cette région magnifique!

Mercredi 8 mai: 

Nous arrivons dans l'après-midi au sympathique camping du Caroux, tous un peu énervés par les embouteillages mais contents de se retrouver.

Jeudi 9 mai: 


Nathalie, Michel et Guillaume partent à pied du camping pour découvrir le massif du Caroux. Montée sur le plateau par le beau sentier Cladé qui mène au col de Bartouyre, puis à la table d'orientation. Le beau temps nous permet de découvrir un panorama allant de Sète à la montagne Noire, en passant par Agde, la Clape, les Etangs de Leucate, Les corbières et la montagne Noire. Au loin les Pyrénées et la Méditerranée. La randonnée se poursuit par un changement de paysage; traversée d'une zone de Tourbières puis descente vers Douch, hameau de type Cévenole. Une longue descente, nous amène au Hameau d'Héric et aux gorges éponymes qui nous ramènent  au camping...



10 grimpeurs vont tester les couennes au début de la gorge d'Héric. La FFME y a placé des cordes, mais nous a laissé quand-même plusieurs voies entre le 4 et le 6a. Il fait beau et nous jouissons des premiers pas après l'hiver sur le bon rocher adhérent ! Certains font leur début en escalade dehors, ou reprennent après très longtemps.

Vendredi 10 mai: 


Nathalie et Joëlle font du VTT et reviennent très contentes! 


Changement d'horizon pour Géraldine, Michel et Guillaume qui partent parcourir , au départ du Hameau de Langlade (30mm de route de camping), le sentier des "Milles Marches" et découvrir le Saut de Vézoles. Le sentier est splendide et rude dans une belle ambiance de cascades. Là encore, le plateau atteint, nous changeons d'ambiance pour faire le tour du lac de Vézoles.. On se croirait dans le Massif Central. Le retour à la voiture se fait tranquillement sous le couvert d'une belle forêt. Une belle découverte. 


8 grimpeurs vont tester des "petites grandes voies" de 4 longueurs sur le Rocher de la Cascade dans la gorge de Colombières. Nous cherchons un peu pour le trouver, car le topo n'est pas très précis.

Le Rocher fait honneur à son nom, car une belle cascade le traverse. Nous formons 3 cordées et nous nous faisons plaisir sur les belles dalles !

Pour Hélène c'est la première fois qu'elle fait une voie de plusieurs longueurs et elle en est très contente.

Nous piqueniquons en bas de la cascade sur des rochers chauffés au soleil.

Samedi 11 mai :


Arête SW de l'Aiguille Déplasse (AD) pour Hélène, Michèle et Guillaume, Christine et Olivier, Florence et Philippe. Elle fait la fière au dessus du camping et des gorges d'Héric. Et on peut dire qu'elle se mérite ! L'approche par la piste Ferret puis celle des Aiguilles et le ravin des Charbonniers est déjà une rando bien alpine.

Ensuite, l'escalade se fait toujours sur un granit excellent. Au sommet, la journée n'est pas terminée : un peu de désescalade exposée, un rappel, puis une longue descente par le ravin des Hêtres nous conduisent à la buvette d'Héric. Encore 5 km et nous voilà de retour au camping. L'alpinisme languedocien n'a rien à envier à celui des Hautes Alpes !


Comme Alain souffre du genou et ne peut pas se permettre une longue marche d'approche, lui et Anita décident d'aller faire une voie de 9 longueurs sur les dalles de Roucayrol dans la gorge de Colombières. La marche d'approche est quand-même plus longue que prévue, car le rocher est difficile à trouver. Heureusement il y a un couple d'autochtones qui nous mettent sur le bon chemin. La voie est en dalles, donc il n'y a pas beaucoup de prises (voir pas du tout) et il faut faire confiance aux pieds. Malgré la difficulté modeste de la voie, il y a de très belles longueurs!

Nathalie et Joëlle partent à vélo...

Michel et Géraldine partent avec la carte pour une rando en balcon du Caroux et rentrent bien fatigués !


Dimanche 12 mai: 

Nathalie et Michel prennent la route du retour de bonne heure car ils travaillent le lendemain.

Olivier, Christine et Joëlle vont grimper en école d'escalade.


Guillaume, Michèle, Philippe, Florence, Hélène et Anita  découvrent la Gorge de Colombières en rando pédestre. Quelques averses orageuses le matin découragent Hélène, qui fait demi tour. Elle le regrettera après, car bientôt le soleil se manifeste et le beau temps revient, ce qui nous permet de faire une très belle rando.

Alain, ne pouvant pas randonner, part à vélo pour nous rejoindre à la fin.

Géraldine préfère se reposer après la bambée qu'elle a faite hier avec Michel.

 


Ceux qui ont des obligations le lundi, prennent la route pour le retour, mais il y en a 6 qui restent un jour de plus, tellement l'ambiance et la beauté de la région nous a plu. 

Tout le monde est très satisfait de cet agréable weekend avec un choix d'activités, du beau temps, une belle région et surtout en bonne compagnie !

Anita