mardi 9 juin 2020

Lundi 8 juin 2020 : Lac du Laus au départ de Réallon. 1160m de dénivelé et 17km

10 participants : Anita, Alain2, Hélène, Christian, Bernard, Daniel, Dominique, Jeanine, Alain1, Patricia.

C'était vers le col de la Gardette que nous avions prévu de faire une boucle mais notre élan est stoppé à Réallon où Bernard nous attend puisque la route menant aux Gourniers (où nous avions RDV) est fermée pour cause de travaux...
Le beau soleil qui brillait à Embrun a totalement disparu derrière les épais nuages. Deux déceptions à surmonter... Après concertations, le choix se porte sur le lac du Laus.
La découverte d'un nouvel itinéraire nous permet de combattre la mélancolie brumeuse. Il y a aussi ce Fort de Réallon que la plupart n'ont encore jamais vu de près.

Le donjon carré a été construit au XIIème siècle puis entouré par la suite d'une enceinte de 77 mètres de long sur 35 mètres de large. Utilisé comme résidence par le Seigneur de Réallon, il servait en outre de réduit de sécurité aux habitants en cas de danger. Rasé en 1558 sur ordre de l'archevêque d'Embrun, il a été restauré en 2013.
Les nuages commencent à se déchirer, du bleu apparaît et les sourires sont là. La fraîcheur facilite la montée et les nuages reviennent, nous enveloppant complètement. Les poètes se consolent en appréciant l'ambiance mystérieuse et la réalisation des fantasmes enfantins d'entrer dans les nuages... Les autres se résignent en se couvrant chaudement.

Le belvédère où trône un superbe cairn est atteint. Par intermittence nous pouvons apercevoir la vallée et les Gourniers.

Il n'est pas midi mais un petit creux accueillant et herbeux nous incite à y faire la pause pique-nique. La température est inférieure à 10°C mais le pastis et la bonne ambiance nous réchauffent. Gâteaux à la noix de coco, cafés et chocolats clôturent agréablement ce moment de partage et nous entamons la descente en passant tout près du Lac du Laus bordé par un beau névé.

Il faut ensuite remonter un peu avant de reprendre le sentier de montée. En perdant de l'altitude couches de vêtements, gants et bonnets retournent dans les sacs. Il y a même du soleil ! Et nous apprécions...



Sous l'Ousella nous prenons le très joli sentier dans la forêt verdoyante et fleurie menant aux Gourniers afin de faire un tour vers l'impressionnante Marmite du Géant aux eaux tumultueuses. De là, le sentier de découverte nous emmène au village.
La boucle se termine sur la piste de ski de fond jusqu'à la base de Loisirs, puis sur piste en rive droite après avoir traversé le torrent de Réallon jusqu'aux voitures.

Bernard nous invite pour une très agréable troisième mi-temps au Pibou où une forte pluie nous accueille, avant d'y être réchauffés par de bonne bières et l'enthousiasme de Catherine dont nous admirons les dernières splendides créations artistiques.


Aucun commentaire: