jeudi 9 juillet 2020

Mercredi 8 juillet 2020 : Le Grand Glaiza (3286m). Randonnée proposée par Daniel. 1435m de dénivelé et 18km

8 participants : Dominique, Daniel, Anita, Alain2, Françoise D, Hélène, Ange, Patricia.


Bonne idée de mettre un départ à 7h : la montée s'est ainsi faite "à la fraîche", juste comme il faut,  et nous avons ainsi pu savourer le sommet seuls, avant que les autres randonneurs n'y arrivent.


Au sortir d'Aiguilles, après une montée cahoteuse sur une piste tout juste carrossable, nous garons les voitures sur le parking de la bergerie du Lombard. A 8h35 commence alors une très agréable montée dans une jolie verdure fleurie.


A 10h nous arrivons au Grand Laus (2579m), le plus vaste des Lacs du Malrif. Nous le contournons par la droite afin de suivre un itinéraire de crête nous gratifiant de vastes panoramas mais aussi d'une agréable petite brise bien appréciée et permettant d'avancer avec un bon rythme sans transpirer.



Après le pic du Malrif (2906m) puis le col du Malrif, nous ne quittons plus la crête aux Eaux Pendantes jusqu'au sommet du Grand Glaiza (3286m) que les derniers  atteignent à midi, la bonne heure pour pique-niquer ! 


Mais d'abord, c'est séance appréciation du panorama : nous sommes "cernés" par tous les haut sommets des Alpes. Mont Blanc, Mont Rose, Viso, Rochebrune et autres sommets des Ecrins, Morgon et Mont Guillaume : ils sont tous là...et le restent pendant que nous apprécions le pastis rafraîchi avec de la neige puis que nous avalons notre déjeuner, arrosé par une bouteille de rosé sortie du sac de Dieter !


Nous quittons ce magnifique belvédère qu'un groupe UCPA s'apprête à occuper et entamons la descente sur la même crête, jusqu'au pic du Malrif que nous contournons afin de faire une petite boucle vers le Petit Rochebrune.



Nous quittons la crête pour aller vers le Petit Laus puis le lac Mézan : jolis endroits donnant envie d'y faire un bivouac...





En arrivant au Grand Laus nous ne sommes plus seuls : sa beauté a attiré des campeurs...
Petite pause pour petite "trempette" bienfaisante avant de retrouver notre GR58 puis, tout en bas, la bergerie et les voitures. Il est 16h, la bonne heure pour envisager une très sympathique troisième mi-temps chez Françoise après avoir salué Daniel et Dominique qui vont jouer les prolongements grâce à leur fourgon.

Une très belle journée ! 

Aucun commentaire: